clairvoyant


clairvoyant

clairvoyant, ante [ klɛrvwajɑ̃, ɑ̃t ] adj. et n.
clerveant 1265; de clair et voyant
1Vx Qui voit clair (opposé à aveugle). voyant. N. « l'aveugle saisit le bras du clairvoyant » (Jules Verne).
2Mod. Qui a de la clairvoyance. Esprit clairvoyant. 2. fin, intelligent, lucide, pénétrant, perspicace, sagace. D'un œil clairvoyant.
3 N. Parapsychol. Personne qui pratique la clairvoyance.
⊗ CONTR. Aveugle.

clairvoyant, clairvoyante adjectif Qui manifeste du discernement, une compréhension claire des choses ; perspicace, lucide. ● clairvoyant, clairvoyante (synonymes) adjectif Qui manifeste du discernement, une compréhension claire des choses ; perspicace...
Synonymes :
- avisé
- pénétrant
Contraires :
- borné
clairvoyant, clairvoyante adjectif et nom Se dit, par opposition aux aveugles, des gens qui voient. Qui est doué de clairvoyance, voyant.

clairvoyant, ante
adj.
d1./d Qui voit clair (par opposition à aveugle).
d2./d Fig. Qui est lucide, qui a un jugement perspicace. Un esprit clairvoyant.

⇒CLAIRVOYANT, ANTE, adj.
A.— Rare, vieilli. Qui voit clair, qui a bonne vue. Perception clairvoyante. Anton. aveugle, aveugle-né. Il faut sauver notre frère aveugle. Vous êtes clairvoyant, vous : vous êtes capable de gagner votre vie avec vos deux bras (LAMARTINE, Le Tailleur de pierre de Saint-Point, 1851, p. 493). Le fort ne se trompe pas en affirmant sa force, ni le clairvoyant en affirmant qu'il voit clair (RENAN, Drames philos., 1888, p. 562).
Rem. P. métaph. Œil et regard sont souvent suivis du qualificatif clairvoyant, de telle sorte qu'ils sont synon. d'esprit, source de connaissance. Il est surprenant que ce qui semble aujourd'hui si facile à discerner, restât aussi embrouillé et aussi voilé aux yeux les plus clairvoyants (TOCQUEVILLE, L'Ancien Régime et la Révolution, 1856, p. 81). Pour l'œil clairvoyant, la modestie n'est guère qu'une forme, plus visible, de la vanité (RENARD, Journal, 1904, p. 901).
B.— P. anal., PSYCHOL. Connaissance télépathique et clairvoyante; message télépathique ou clairvoyant (R. AMADOU, La Parapsychologie, 1954, p. 207, 263).
Emploi subst. Synon. de médium, extra-lucide. Les clairvoyants saisissent, sans l'intermédiaire des organes des sens, les pensées d'une autre personne. Ils perçoivent aussi des événements plus ou moins éloignés dans l'espace et le temps. Cette faculté est exceptionnelle (CARREL, L'Homme, cet inconnu, 1935, p. 145).
C.— Au fig. Qui discerne; qui ne se laisse pas abuser. Une interprétation clairvoyante des faits. — Du temps de ma jeunesse, j'ai pu passer pour clairvoyant. Je l'étais à mes propres yeux. N'avais-je pas su, le premier, le seul, répondre à l'énigme du sphinx? (GIDE, Thésée, 1946, p. 1451) :
En dépit de ses préoccupations théologiques, le philosophe arabe [Ibn Khaldun] se distingue par un esprit clairvoyant et objectif, dont les appréciations s'appuient fortement sur les réalités positives.
Hist. de la sc., 1957, p. 1558.
SYNT. Âme, intelligence, intuition, pensée clairvoyante; un amour clairvoyant; un analyste, un critique, un médecin, un observateur clairvoyant; être clairvoyant sur la situation actuelle. Synon. éclairé, intelligent, lucide, sagace. Serais-je vraiment clairvoyant, si je refusais de reconnaître en moi des contradictions foncières? (J. RIVIÈRE, Correspondance [avec Alain-Fournier], 1906, p. 225). En Allemagne, quelques hommes clairvoyants commencèrent à comprendre que la guerre était perdue (BAINVILLE, Histoire de France, t. 2, 1924, p. 263).
Prononc. et Orth. :[], fém. [-]. Pour clair-voyant cf. clairvoyance. Étymol. et Hist. 1121 cler-veant sens propre [en parlant de l'aigle] (PH. DE THAON, Bestiaire, éd. Walberg, 2016); 1174 clerveanz fig. qualifiant les Chrétiens par opposition aux Juifs (G. DE PONT-STE-MAXENCE, St Thomas, éd. Walberg, 708); 1636 clair-voiant (MONET : Clair-voiant des ïeus [...] clair-voiant de l'ame). Composé de clair adv. et du part. prés. adjectivé de voir. Fréq. abs. littér. :362. Fréq. rel. littér. :XIXe s. : a) 348, b) 500; XXe s. : a) 671, b) 570. Bbg. PAULI 1921, p. 94.

clairvoyant, ante [klɛʀvwajɑ̃, ɑ̃t] adj.
ÉTYM. 1121, clerveant; de clair, et voyant.
1 Vieilli. Qui voit clair, qui a la vue bonne (opposé à aveugle). Voyant.
1 Je deviens à peu près aveugle, Monsieur. Un petit garçon qui passe pour être plus aveugle que moi, et qui vous a servi comme s'il était clairvoyant, s'est un peu mêlé des affaires de Ferney.
Voltaire, Lettre à Chauvelin, 13 févr. 1763.
N. || Les aveugles et les clairvoyants.
1.1 Ivan Ogareff s'était relevé, et, croyant avoir bon marché de l'aveugle, il se précipita sur Michel Strogoff.
Mais, d'une main, l'aveugle saisit le bras du clairvoyant, et de l'autre, détournant son arme, il le rejeta une seconde fois à terre.
J. Verne, Michel Strogoff, p. 486.
2 Fig. Qui a de la clairvoyance. || Esprit clairvoyant. Fin, intelligent, lucide, pénétrant, perspicace, sagace. || Un œil clairvoyant (→ Avoir les yeux ouverts).
2 Pour l'œil clairvoyant, la modestie n'est guère qu'une forme, plus visible, de la vanité.
J. Renard, Journal, 23 mai 1904.
3 Le moi sait justifier toutes ses démarches, parce qu'au fond il n'en justifie aucune : aveugle et brutal, il ne s'en soucie point; clairvoyant et dans la pleine possession de son génie, il en sait le ridicule (…)
André Suarès, Trois hommes, « Ibsen », VII, p. 163.
Nom :
4 Les mystères de cour souvent sont si cachés
Que les plus clairvoyants y sont bien empêchés.
Corneille, Nicomède, III, 4.
Par métaphore. || Un clairvoyant : un médium. Extra-lucide.
CONTR. Aveugle.
DÉR. et COMP. Clairvoyance. Inclairvoyant.

Encyclopédie Universelle. 2012.